Le leadership à la Johnny Hallyday

Se prendre en mains. Créer. Rassembler. Inspirer. Donner. Communiquer sa vision. Briller par son talent. S’épanouir. Sont ces termes allègrement utilisés aujourd’hui pour décrire le leader du 21ème siècle. On pense souvent qu’un grand leader c’est quelqu’un qui a énormément de charisme. Quelqu’un qui est capable de changer le monde. Quelqu’un comme un président ou un chef d’entreprise. Le leadership du 21ème siècle est plus accessible. Il est même en chacun de nous. Question d’envie ou de capacité ?

 

Un homme qui rassembledownload-2

Cela peut vous paraître surprenant. Après un hommage exceptionnellement populaire et grandiose à la Madeleine. Sous un froid glacial et en même temps un soleil radieux. Samedi 9 décembre 2017. Comme certains d’entre vous, j’ai été touchée, profondément touchée par cette célébration donnée à l’occasion de la disparition de Johnny Hallyday.

Je n’étais pas particulièrement fan de Johnny mais j’ai bien apprécié ses ballades des 20 dernières années de son parcours. J’ai surtout admiré sa voix puissante et son impact sur les esprits.

Ce 9 décembre, ma réaction m’a surprise. Mes larmes n’ont cessé de brouiller mon regard. C’est vrai que je me suis souvenue des paroles que mon papa fredonnait quand j’étais gamine. Sa cérémonie d’adieu était particulièrement bien orchestrée et si bouleversante.  A la hauteur de l’estime que ces millions de fans avaient pour lui. Comment parvenir à toucher, fédérer autant de personnes sans charisme, sans prestance, sans talent, sans valeur, sans vision ?

 

Saisir sa chance

Si je veux parler de Johnny Hallyday c’est parce qu’il réunit les qualités d’un leadership qu’il représente. Alors que les médias ont souvent été taquin voire méprisant à son égard, il est aujourd’hui, à sa mort, décrit comme un très grand leader parce qu’il a transcendé le monde, indéniablement. Façonné par ses événement de vie, c’est un homme qui a eu des hauts et des bas. Il a commencé difficilement. Abandonné puis adopté, il a eu une enfance particulièrement difficile. Pourtant un jour, à Paris, il a rencontré Elvis Presley, le Rocker qui l’a inspiré alors qu’il était attiré par le cinéma. C’est à cet instant là qu’il s’est dit « c’est exactement ce que je veux faire ». Et vous, qu’est-ce que vous vous dîtes ?

 

Une vision simple et claire

sunrise-1583304_1920

… Une autre raison qui le hisse au rang de leader. Johnny Hallyday a eu des périodes fastes. Il a aussi traversé des périodes « down » avec des albums qui n’ont pas fonctionné, des business qui ont périclité. A chaque fois, il s’est relevé de ses échecs. A chaque fois. Toujours animé par la passion, par l’amour du chant, de la musique ou du cinéma. Toujours la même. Quand on est animé par la même passion, on devient passionnant et positif. C’est ce qui fait de Johnny un leader : passionné, passionnant et positif. C’est pourquoi cet homme pour moi incarne la logique de leader. Plongé à certains moments de sa vie dans la drogue, l’alcool, l’excès, il est toujours resté focalisé sur l’envie de s’en sortir, de vivre. Pleinement.

Un leader ce n’est pas seulement quelqu’un qui promet une vision de l’avenir dans laquelle on va se retrouver et dans laquelle on y sera bien. Certes, c’est une partie du rôle d’un leader. Un vrai leader c’est aussi quelqu’un qui va rester connecter au présent. Johnny était tenu par cette force de toujours vouloir créer un nouvel album, monter sur scène, être en contact avec son public. Sa zone de brillance. N’est-ce pas là, la marque d’un grand leader. Remonter sur les planches pour Johnny c’était sa raison de vivre.

 

Ses valeurs fondamentales

L’hommage interplanétaire qu’il lui a été rendu était exceptionnel. Je ne me souviens pas avoir vu autant de monde dans les rues parisiennes. N’hésitez pas à me rafraîchir la mémoire, si je me trompe… J’ai trouvé cet instant profondément bon. Et même juste. Cela a pu paraître exagéré. J’ai alors suggéré de couper le son si besoin pour laisser les fans vivre leur deuil. Respect, Amour, Générosité et Tolérance. Des valeurs que Johnny faisait vivre chaque jour, à chaque concert, à chaque album. Quand on a la chance de croiser un leader comme Johnny, sachons s’en inspirer. En partie.  Au choix !

 

S’inspirer de véritables leaders

L’hommage rendu m’a bouleversé. Tous ces gens, ces artistes, ces sportifs, ces politiques venus de loin ou de près, en car, en moto, en avion, en train, à pied pour lui rendre ce fabuleux hommage. Leurs témoignages si authentiques.

C’est ce que j’aime chez un leader. Quand il transcende le temps et les idées. Gauche, droite, centre. Même notre nouveau président qui a créé une nouvelle étiquette politique aime Johnny. C’est vrai qu’il a su rassembler tout le monde. Quelle influence !

Je n’ai pas noté de clivage. Si un tout de même. Alain Finkielkraut a souligné le manque de diversité au cours de ce rassemblement. Et comme pour se justifier, il a eu besoin de préciser qu’il n’était pas le seul à l’avoir constaté. Ma grande et fidèle amie Estelle s’est rendue à la Madeleine, seule, pour lui faire ses adieux. Malgré le froid saisissant, elle a tenu quatre heures sur place parce que son enfance a été bercée sur les rythmes de rock et blues de Johnny. Elle s’est mélangé à ces milliers de personnes. Elle y a croisé tous les profils : des familles complètes, des seniors, des jeunes, des gens de gauche, de droite, des marrons, des beiges, des grands, des petits, des motards, des cyclistes… et je ne sais encore. L’intelligence émotionnelle est un talent chez Johnny qu’il a su mettre au service de sa passion pour réussir à toucher et rassembler tout ce monde. Merci Estelle pour ton témoignage. Cela m’a réconfortée de t’entendre.

download

Il y en a un autre qui a su fédérer… C’est Coluche. Il y a plus de 30 ans maintenant, il a eu l’idée de créer Les Restos du Cœur. En posture de leader. Il est parti de rien, si, d’une vision… qu’aucun politique n’a pu contre carrer d’ailleurs. Le concept se poursuit. Merci Coluche !

images-3

Je profite de l’occasion de cet article sur Johnny pour évoquer la disparition d’un grand homme Jean d’Ormesson, un leader inspirant, de plus. Ce monsieur qui aimait tant Simone Veil avait des idées très fortes, très puissantes qu’il savait confronter avec d’autres visions. C’était sa force, à Jean d’Ormesson. C’est un leader qui n’imposait pas ses idées, c’est un leader qui les partageait. J’aime cette subtilité.

Les leaders ne sont pas que des politiques ou des grands chefs d’entreprise. Souvent dans une logique de séduction à tout prix. Il leur est souvent reproché ce manque d’authenticité. Un autre critère du leader du 21ème siècle.

Quand on a la chance d’avoir des leaders, il est important d’en garder une trace et d’avoir une vraie inspiration. Avec le temps, je comprends qu’on puisse avoir une telle admiration pour un Johnny, un Jean d’Ormesson ou un Coluche parce que ce sont de très grands messieurs, brillants chacun dans leur domaine.

Il est important de les amener au rang de leader parce qu’ils ont influé, fait du bien à des millions de personnes. A combien de personnes Johnny a fait du bien et continuera à faire du bien à travers ses paroles si bien habitées ? Combien de personnes ont compris ce qu’était l’amour, sombré et eu « envie d’avoir envie », trouvé en lui la force de s’en sortir ? Pourquoi ? parce qu’il est passé par là. Si la vie était un long fleuve tranquille, ça se saurait…N’est-ce pas là, la marque d’un grand leader ?

 

Quel(s) leader(s) vous inspire ?

L’hommage qui lui a été rendu est à la hauteur de la brillante et grande personne qu’il était. Johnny s’est inspiré de Elvis pour bâtir son parcours de chanteur dans la musicalité. Il a bien sûr ouvert son champ d’action, trouvé sa marque, son identité musicale, son public. Profondément intelligent ? Indiscutable à mes yeux.

Quelles sont les valeurs que je garde de cet homme ? C’était un passionné, qui honorait la vie présente, qui aimait les gens, qui étaient profondément gentil et généreux (des qualités qui font ringards, non ?). Ce sont des valeurs dont on pourrait s’inspirer. Et parfois, pour se rapprocher de l’état d’esprit d’un grand leader, on pourrait se demander ce qu’il aurait fait, pensé ou ressenti.

Et vous, où en êtes-vous ? Etes-vous entouré de ces personnes qui inspirent et boostent ? Quelles sont vos valeurs au quotidien ? Dans quel domaine êtes-vous influent ? Qu’inspirez-vous ? Pensez à me laisser un mot sur ces questions de leadership, de valeurs, et d’inspirations.

Recent Posts

Laisser un commentaire