L’ambition n’est pas forcément un gros mot !

 In A mediter, Comportements de manager

L’ambition impulse l’élan et encourage la réalisation de ses rêves. J’aime bien ce mot « ambition », il soulève la vraie question : “qu’est-ce que je veux réaliser ?”

Quand je me suis lancée dans l’accompagnement des individus et des équipes en entreprise, j’ai tout de suite su ce qui me conviendrait. Il est vrai que je suis naturellement attirée par ces profils énergiques, vifs, agiles et ouverts d’esprit. Mes clients mènent souvent de front plusieurs projets, leur vie est trépidante et dévoreuse de temps. 24 heures ne suffisent pas pour tout accomplir. Inutile d’insister sur le rythme soutenu de leur quotidien : c’est comme une évidence.

Quand ils décident de faire appel à un coach comme moi sur leur situation professionnelle, le temps ralentit nécessairement pour laisser place à la prise de recul et au bilan. Des aventures que j’ai pues vivre avec mes clients, il y a bien un élément commun pour les caractériser : c’est cette fameuse ambition.

Dommage !

Je regrette que ce mot ait une si mauvaise réputation et soit souvent associé à l’arriviste, ce personnage dont les dents qui rayent le parquet, cupide, avide de pouvoir, de position sociale, de prestige, prêt à marcher sur n’importe qui pour arriver à ses fins. Je vous l’accorde cette ambition-là est tournée vers le matériel, l’égocentrisme, l’égoïsme, la démesure, l’orgueil, la triche, le mensonge, l’ignorance de ses limites/faiblesses, l’irréalisme, l’indélicatesse, la jalousie, l’inquiétude, l’aliénation, l’agression, le sacrifice etc. Celle-ci ne me convient pas du tout.

Ce qui m’intéresse c’est plutôt cette ambition qui permet de se réaliser en accord avec soi-même, qui encourage l’action, la créativité. Dans l’ambivalence de ce mot « ambition », je veux retenir la nature élevée et généreuse.

Des définitions à compléter

Et oui, avoir de l’ambition n’est pas forcément un gros mot ! Et si c’était plutôt une énergie ?

En consultant les dictionnaires, j’ai trouvé des définitions assez sévères de l’ambition. Le Robert nous dit que c’est « le désir ardent d’obtenir les biens qui peuvent flatter l’amour propre ». Pour le Larousse, « l’ambition c’est le désir ardent de posséder quelque chose, de parvenir à faire quelque chose ». Pardon mais les dictionnaires devraient mettre ces définitions au goût du jour. Les temps ont changé !

Au XXIème siècle, j’ai bien envie d’élargir le sens de cette terminologie si décriée. J’aime associer l’ambition à des buts et des valeurs intrinsèques. C’est-à-dire à ce qui est fondamental et important pour soi.

Avec l’ambition comme énergie, on donne le meilleur de soi-même sans s’esquinter, on sait pourquoi on fait les choses, on relève des défis, on a une volonté quasi indestructible, le mental est fort, la détermination est alors une qualité évidente.

Des modèles inspirants

Quand on est porté par une motivation intrinsèque comme la découverte, la curiosité ou le plaisir de faire, l’ambition prend une toute autre signification. Je n’imagine pas nos grands hommes et grandes femmes accomplir ce qui leur tient à cœur sans elle d’ailleurs : Martin Luther King, Gandhi, Mère Térésa, Simone Veil, Christophe Colomb, moi, vous et bien d’autres encore. Certaines grandes découvertes sont liées à des personnes ouvertement ambitieuses mais au fond qui ont rendu service à l’humanité. Toutes les grandes avancées de l’humanité ont été nourries par l’ambition. Une ambition qui fait faire ces pas, les uns après les autres, qui impulsent un élan.

On est loin de cette voie qui consiste à se projeter dans un futur idéal à atteindre qu’on retrouve habituellement dans ce mot « ambition » étouffant. Dans notre quotidien, une fois les besoins essentiels nourris, nous pourrions nous demander comment trouver du plaisir dans ce que nous faisons ? Comment pouvons-nous nourrir nos valeurs respectives dans nos actes du quotidien ?

La question homme/femme

On veut nous faire croire que les femmes sont moins ambitieuses que les hommes. Les femmes seraient dans un contexte où elles n’auraient pas le droit d’oser. Alors comme ça, l’ambition aurait une odeur de masculin. Il n’en est rien, une croyance de plus pour créer la scission ! Les femmes ne sont pas moins ambitieuses, elles valorisent davantage le travail en équipe, leur valeur de collectivité est très forte. On aurait au passage intérêt à mettre plus de femmes dans les comités de direction parce que les entreprises qu’elles dirigent fonctionnent plutôt bien. Je pense à Mercedes Era ! Un exemple parmi d’autres.

Les exigences du système

Pour s’insérer absolument dans un système social et dans un système éducatif, l’ambition serait utile voire nécessaire.  Il est vrai que le mot « ambition » renvoie à la compétition, la dominance, l’atteinte à tous prix des objectifs de succès et de réussite. Face aux jeunes en formation, ce mot permet pourtant une porte d’entrée à l’effort, à la focalisation et à l’accomplissement.

Dans le monde de l’entreprise, l’ambition nous sort de la routine, elle rythme l’action, le mouvement, les décisions. Observez ce qu’il se passe quand les projets se répètent au fil des années, l’ennui s’installe et ça devient fade. D’accord ou pas d’accord ?

Des astuces  

Pour évoluer avec ambition, des astuces de toutes sortes existent :

  • Identifier les vrais besoins à combler : on a besoin d’autonomie, de relations, de compétences, et de ce sentiment que notre vie vaut la peine d’être vécu (le sens).
  • Avoir des valeurs très fortes pour agir en cohérence
  • La motivation intrinsèque : faire les choses pour le plaisir de les faire
  • La persévérance : pour surmonter les difficultés, les incidents, les contre-temps…
  • Faire preuve de courage : pour sortir de nos habitudes
  • Viser un cap qui vous met en route
  • Laisser tomber l’obsession du résultat final
  • Préserver des moments paisibles où il n’y a aucun objectif à atteindre, rien à réussir
  • Choisir un objet d’ambition qui soit sain dès le départ
  • Développer sa volonté : pour éviter la procrastination
  • Transformer la peur en amie : derrière chaque peur, il y a un désir
  • Le respect de soi et des autres, tout au long de la réalisation !
  • Faites-nous découvrir vos clés de l’ambition !

A présent, si ça vous dit de faire un point sur vos ambitions,

J’ai un exercice à vous proposer…

Je vous invite à inscrire sur une colonne les ambitions qui animent vos envies et sur une autre colonne celles qui vous rongent.

Si vous avez besoin d’aide, n’hésitez pas à m’écrire à fanta@c-comme-coherence.fr.

Mark Twain a dit « Détournez-vous de ceux qui vous découragent de vos ambitions. C’est l’habitude des mesquins. Ceux qui sont vraiment grands vous font comprendre que vous aussi pouvez le devenir ».

Recent Posts

Leave a Comment

Me contacter

Une question, un commentaire, une précision ? Postez-le ici. Nous vous répondrons d’ici demain.