L’ikigai appliqué à votre management d’équipe

 In A expérimenter, A mediter, Comportements de manager

Managers et collaborateurs, tous perdus ?

L’été dernier, pendant mes vacances dans le Var, j’ai lu dans le magazine Sciences Humaines, un dossier sur la perte de sens au travail. Un fléau. J’ai retenu ceci : quand 100 personnes se lèvent le matin, pour aller au travail, 60 se disent « faut bien gagner sa vie » (c’est bof non ! ), 31 y vont à reculons, terrassées par l’angoisse, ravagées par l’amertume envers un collègue ou une hiérarchie (beurk) et 9 y vont en sautillant, dans une énergie pétillante (ça swing). Je me demande de quelle catégorie vous faites partie ? Je vous laisse y réfléchir…

Quand je suis sollicitée par les uns et les autres, j’interviens parce que le manager ou son collaborateur ne voit plus de sens à ce qu’il fait au travail, ou parce que son job l’épuise jour après jour, ou parce qu’il/elle est perdu(e) dans son orientation professionnelle ?

L’ikigai pour soi

Selon les profils, il m’arrive d’utiliser un outil plutôt percutant. Il s’agit de l’ikigai. Un support que je définis comme une carte intelligente sur laquelle s’entrecroisent 4 cercles :

  • ce que vous aimez : quels sont vos goûts, vos passions? qu’est-ce qui vous stimule?
  • ce pour quoi vous êtes doué: quels sont vos talents, vos compétences, vos savoir-faire, dans quels domaines vous êtes-vous complimenté ?
  • ce pour quoi vous êtes payé: qu’est-ce qui vous fait vivre au quotidien ? Pour quelles raisons une entreprise serait prête à vous rémunérer ?
  • ce dont le monde a besoin: en quoi pourriez-vous contribuer à un monde meilleur ? quelle serait votre valeur ajoutée ?

Pas à pas, la personne définit un projet professionnel viable en accord avec ses aspirations ET qui permet de gagner sa vie.

L’ikigai en collectif

En matière de management, cet outil fait aussi ses preuves. L’air de rien, il fédère, rassemble, aligne toute une équipe. Managers et collaborateurs peuvent ensemble définir leur terrain de jeux et trouver un juste équilibre entre ce qu’ils aiment faire, ce dans quoi ils sont bons, ce pour quoi leur entité existe et leur contribution à la mission de l’entreprise pour laquelle ils coopèrent tous ensemble.

L’ikigai, une sacrée philosophie de vie, vient du Japon, plus précisément d’Okinawa, cette péninsule qui compte un record de centenaires majoritairement en bonne santé.  Je ne sais pas comment va votre équipe mais souvent (peut-être que je m’avance un peu) les managers cherchent à instaurer un esprit d’équipe positif, une ambiance harmonieuse et à limiter le turnover et l’absentéisme… En s’appuyant sur l’ikigai, le manager soutenu par son coach-consultant, va co-composer un savoureux cocktail entre 4 nouveaux cercles : celui de la passion, celui du parcours, celui de la vocation et celui de la mission de l’équipe.

L’approche de l’ikigai vous invite à approfondir les composantes de votre équipe et à regarder en face ce qui est vraiment important pour elle. L’ikigai donne un cap partagé par chacun. Face à un événement, petit ou grand, il est possible de le faire évoluer.

Et si vous vous inspiriez de ces anciens pour adopter cet art de manager votre équipe avec authenticité, transparence et bienveillance ? Vos collaborateurs, plus légers dans leur tête, pourraient retrouver le chemin du travail avec un peu plus de sens.

Des idées comme …

Votre équipe vivrait en zone bleue continue (j’ai vu ça dans la série Billions, top au passage) où la qualité de présence, le rythme de fonctionnement, le lien aux autres, se pratiquent dans l’enthousiasme et l’humanité. Je vous entends d’ici : « combien de temps nous faudrait-il Fanta pour mettre ça en place ? ». Je me vois bien vous répondre « Tu peux toujours compter sur moi pour t’aider à conduire cette démarche avec ton équipe étape par étape. Se donner du temps pour donner du sens à ton équipe sera confortable pour chacun, les retombées d’un travail collectif te seront indiscutablement bénéfiques».

Par exemple, il pourrait vous venir l’idée de proposer à votre équipe de se relier à la nature lors d’une réunion d’équipe, ou d’une veillée dans les bois, une à deux fois par an… L’ikigai encourage d’ailleurs à trouver un symbole, un objet, un visuel pour permettre à chaque coéquipier de se reconnecter régulièrement à l’ikigai collectif identifié tous ensemble.

C’est dans l’équilibre entre les passions de l’équipe, son parcours, sa vocation et sa mission que se situe l’ikigai de l’équipe. Sans cet équilibre, l’équipe a l’impression de se dévier de sa route. Elle se sent bien et en même temps fragile, parfois inutile, vit des moments de flottement ou de doutes. Pour trouver l’ikigai de votre équipe, prenez le temps de plonger en son sein, recherchez ce qui est vraiment important pour elle, pour vivre en harmonie le plus souvent possible.

Envie de proposer à votre équipe de trouver son ikigai, pensez à me contacter pour définir ensemble un programme adapté au cycle de votre équipe. J’apprécierais aussi que vous partagiez cette info avec vos pairs.

Recent Posts

Leave a Comment

Me contacter

Une question, un commentaire, une précision ? Postez-le ici. Nous vous répondrons d’ici demain.